Connaissez vous la différence entre un détecteur de présence et un détecteur de mouvement ?

Ces deux types d’appareils sont souvent confondus. La cause essentielle de cette confusion réside dans le fait que ces deux détecteurs fonctionnent suivant les mêmes principes techniques. Mais où se situe alors la différence ?
 
Les détecteurs de présence travaillent selon le même principe technique que les détecteurs de mouvement : Ils enregistrent le rayonnement thermique de la zone de détection et le transforment en un signal électrique mesurable.
 

Sensibilité

La différence entre détecteur de mouvement et détecteur de présence réside dans la sensibilité du capteur. Les détecteurs de présence intègrent un récepteur nettement plus sensible que les détecteurs de mouvement. 

À l’inverse, un détecteur de mouvement ne réagit qu’aux modifications importantes de l’image par rayonnement thermique tel le déplacement de personnes et convient, dès lors, principalement pour des applications en matière de sécurité (alarme intrusion). Le but est ici de s’assurer qui si le détecteur envoie une information alors nous devons être sûr de la présence d’un individu dans la zone couverte.  

 
Analyse de la luminosité
 
Si le détecteur de mouvement ne dispose pas de détecteur de luminosité, le détecteur de présence par contre lui mesure la luminosité en permanence. Si la luminosité dépasse le seuil individuellement paramétrable, le détecteur de présence éteint la lumière, même s’il détecte encore des mouvements. En résulte une baisse de la facture énergétique et des émissions de CO2.
 
Destination et usage différent
 
Les détecteurs de mouvement sont utilisés dans les systèmes d’alarmes alors que les détecteurs de présence sont intégrés dans des systèmes d’éclairage.  Les détecteurs de présence sont donc utiles pour diminuer la facture énergétique.

 
Voir la liste des détecteurs de présence extérieurs

FacebookGoogle+LinkedInEmailPrintPinterestTwitterPartager